Deux anciens dĂ©tenus de la maison d’arrĂȘt de Coutances avaient portĂ© plainte contre l’Ă©tat pour leurs conditions de dĂ©tention au sein de la maison d’arrĂȘt de Coutances.

JugĂ© par la Cour administrative d’appel de Nantes, l’Ă©tat a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  verser 6 300 euros aux deux ex-dĂ©tenus estimant que les conditions « excĂ©daient le seuil d’atteinte Ă  la dignitĂ© humaine ».

Dans leur arrĂȘt, les magistrats ont pointĂ© du doigt la vĂ©tustĂ© des cellules de la maison d’arrĂȘt.

Actu.fr