Une femme de 72 ans a été interpellée au centre pénitentiaire de Metz. Elle était en possession de drogue destinée à son fils incarcéré.

Accompagnée d’un autre de ses enfants, elle a été trouvé en possession de résine de cannabis qu’elle avait dissimulée dans son rectum.

Elle a avoué que ce n’était pas la première fois qu’elle faisait entrer de la drogue dans la prison.

La septuagénaire et ses deux fils ont été convoqués devant le tribunal.

Actu17