🇫🇷 Rennes: Une détenue bénéficie de la première grâce présidentielle d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron vient d’utiliser, pour la première fois depuis son élection, son droit de grâce.

Nous vous parlions récemment du cas de la plus ancienne détenue de France. Cette femme de 73 ans, ex-prostituée originaire de Guadeloupe, avait été condamnée en 1988 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué l’un de ses clients.

Sa peine à perpétuité a été commuée en une peine de 20 ans.

Plus d’infos sur Ouest-France

1 Commentaire

  1. Marie-Claire va sur ses 74 ans, dont quarante passés entre quatre murs, après avoir été condamnée une première fois pour meurtre puis une seconde, à perpétuité cette fois. Née loin de la France métropolitaine, elle a survécu à la misère, à la violence, à la maladie mentale.

    Incarcérée à Rennes, elle est hospitalisée d’office en psychiatrie, son état mental se dégradant. Depuis, Marie-Claire vit dans un pavillon fermé, sous régime carcéral. Les sorties à la mer ou au marché lui sont interdites. « Cela fait vingt et un ans qu’elle est ici, note Virginie Bianchi, son avocate. Tout ce qui est extérieur à l’hôpital lui est proscrit sans escorte pénitentiaire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.