🇫🇷 Antonio Ferrara, surnommé « le roi de la belle », reste en prison

La demande de confusion de peines d’Antonio Ferrara a Ă©tĂ© rejetĂ©e par les magistrats de la cour d’appel de Paris, ils repoussent sa libĂ©ration conditionnelle. La fin de sa peine est fixĂ©e Ă  2028.

IncarcĂ©rĂ© depuis le mois de juillet 2003 après sa spectaculaire Ă©vasion de la prison de Fresnes (Val-de-Marne), pour laquelle il a Ă©tĂ© condamnĂ© à 12 ans de prison, a dĂ©jĂ  purgé 15 ans de dĂ©tention en continu. Devenu père de deux jeunes enfants – âgĂ©s de 6 ans et 6 mois – au cours de son incarcĂ©ration, il a Ă©tĂ© placĂ© Ă  l’isolement pendant près de six ans.

Les avocats de « Nino » ou « La Pioche », comme il a Ă©tĂ© surnommĂ© par ses proches, espĂ©raient obtenir la confusion de deux condamnations à 8 ans de prison. Une dĂ©marche destinĂ©e Ă  lui permettre de solliciter une requĂŞte en libĂ©ration conditionnelle. Ce qui lui est aujourd’hui impossible car sa date de libĂ©ration, fixĂ©e Ă  l’annĂ©e 2028, est encore trop lointaine pour bĂ©nĂ©ficier d’une telle mesure.

Plus d’infos sur le point…

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.