Le personnel de la maison d’arrĂŞt de Bonneville a eu un week-end très mouvementĂ©.

Tout commence vendredi soir lorsqu’un dĂ©tenu voulant du tabac a mis le feu dĂ©libĂ©rĂ©ment Ă  sa cellule. Les surveillants ont dĂ» intervenir rapidement afin de circonscrire l’incendie. Aucun blessĂ©s n’est Ă  dĂ©plorer.

Le dimanche c’est un dĂ©tenu qui, mĂ©content de ses conditions de dĂ©tention, va refuser de rĂ©intĂ©grer Ă  l’issue des promenades. Une Ă©quipe de quatre surveillants Ă©quipĂ©s vont devoir intervenir sur la cour de promenade. Le dĂ©tenu sera placĂ© au quartier disciplinaire.

Source syndicale