đŸ‡«đŸ‡· Fleury-MĂ©rogis: La duretĂ© des dĂ©tenues incarcĂ©rĂ©es pour terrorisme islamiste

Une vingtaine de dĂ©tenues sont incarcĂ©rĂ©es pour terrorisme islamiste, Ă  la maison d’arrĂȘt pour femmes de Fleury-MĂ©rogis.

La duretĂ© de certaines de ces femmes a radicalement changĂ© les conditions de dĂ©tention, jusqu’Ă  la nurserie traditionnellement tranquille.

Au total, en France, une cinquantaine de femmes sont incarcĂ©rĂ©es pour association de malfaiteurs terroriste. Elles reprĂ©sentent 10% des dĂ©tenus terroristes. Puisqu’il y a 500 TIS (terroristes islamistes, selon le vocable de l’administration pĂ©nitentiaire). Les premiĂšres dĂ©tenues pour affaires de terrorisme ont Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ©es il y a trois ans, et leur profil violent a Ă©tĂ© un choc pour le personnel pĂ©nitentiaire, confie la directrice. « Cette violence Ă©tait abstraite, jusqu’alors ».

À Lire :  Borgo : Les surveillants bloquent la prison suite Ă  l'incendie de deux vĂ©hicules cette nuit

Les tensions ont pu ĂȘtre extrĂȘmes ces derniers mois Ă  la maison d’arrĂȘt des femmes de Fleury. Avec certaines dĂ©tenues qui en terrorisaient d’autres, explique Laurent Ridel, directeur interrĂ©gional des services pĂ©nitentiaires de Paris.

Plus d’infos sur France Inter

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.