Suite Ă  l’intervention des Ă©quipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ© pour rĂ©intĂ©grer les deux dĂ©tenus, ces derniers ont Ă©tĂ© placĂ©s au quartier disciplinaire.

L’un des meneurs va appeler les surveillants par l’interphone pour leur annoncer qu’il allait inciter les autres dĂ©tenus du quartier disciplinaire Ă  mettre le feu Ă  leur cellule.

Vers 1 heure du matin, trois cellules prennent feu instantanément.

Étant en service restreint la nuit, ce sont tout d’abord trois surveillants qui vont intervenir rapidement, rejoint par le gradĂ© de nuit et deux autres surveillants.

5 vĂ©hicules de pompiers vont ĂŞtre dĂ©pĂŞchĂ©s sur place. La police sera Ă©galement prĂ©sente, un Ă©lectricien d’astreinte devra se rendre Ă©galement Ă  la prison.

Les surveillants vont rĂ©ussir Ă  sauver des flammes les trois incendiaires ainsi que le quatrième dĂ©tenus qui n’avait pas mis le feu Ă  sa cellule.

Source Syndicale