Un détenu qui était libérable dans trois jours est passé en commission de discipline pour insultes et menaces.

Ce dernier ayant Ă©galement eu un comportement incorrect lors de cette commission s’est vu notifier de 14 jours de quartier disciplinaire.

Ă€ l’Ă©noncĂ© du dĂ©libĂ©rĂ©, le dĂ©tenu a menacĂ© et insultĂ© l’ensemble de la commission. RĂ©intĂ©grĂ© en cellule celui-ci va y mettre le feu et attendre les surveillants avec des lames de rasoir.

Deux surveillants vont Ă©teindre l’incendie puis trois autres Ă©quipĂ©s de tenues d’intervention vont maĂ®triser le dĂ©tenu. Ce dernier va vouloir sauter sur les agents mais va se cogner sur le lit.

Vu par le médecin il sera sorti du quartier disciplinaire.

Source syndicale