Un dĂ©tenu de la maison d’arrĂŞt de Besançon a agressĂ© un surveillant de la prison ce samedi, le surveillant lui avait posĂ© une simple question.

En effet pour les dĂ©placements Ă  l’intĂ©rieur de l’Ă©tablissement, les dĂ©tenus doivent ĂŞtre en possession de leur carte de circulation.

Lorsque le surveillant va demander au détenu la sienne, sa seule réponse va être un coup de poing puissant au niveau du visage qui va mettre littéralement KO le fonctionnaire.

L’agression a Ă©tĂ© jugĂ©e ce lundi après-midi en comparution immĂ©diate, l’homme Ă©cope d’un mois de prison supplĂ©mentaire, auquel s’ajoutent six mois avec sursis, pour violences volontaires, outrages et rĂ©bellion, le tout en rĂ©cidive.

Est républicain