MalgrĂ© une campagne de dĂ©ratisation effectuĂ©e en 2016, plusieurs incidents sont survenus ces derniers jours Ă  la maison d’arrĂŞt de Lille-Loos-Sequedin suite Ă  des intrusions de rats.

Des postes au sein de la détention ont notamment dû être fermés car les surveillants pénitentiaires ne pouvaient y travailler suite à la venue des rongeurs. Certains postes ayant une odeur de « rats morts » , un agent a même été victime de vomissements.

Source syndicale