En Wallonie, plus d’un tiers du personnel pénitentiaire a pris le travail mercredi, indique la Direction générale des établissements pénitentiaires. En Flandre, seul 20 % du personnel est présent. La police offre un renfort dans plusieurs établissements du pays. Les syndicats de la Fonction publique tiennent mercredi matin à Bruxelles une action afin de dénoncer la politique de modernisation de la fonction.

Au sud du pays, 36,88 % des travailleurs sont en poste mercredi matin. La police est venue en renfort dans les prisons de Lantin et au centre de détention de Saint-Hubert, ainsi qu’à Forest.

En Flandre, seuls 20,35 % des membres du personnel se sont présentés. La police a envoyé 94 agents, répartis principalement dans les prisons d’Anvers, Beveren, Bruges, Gand, Hasselt, la prison centrale de Louvain, Merksplas et Wortel, car moins de 25 % des agents y sont présents. C’est également le cas à la prison de Saint-Gilles, à Bruxelles.

Le soir