C’est une inquiĂ©tante dĂ©couverte que les surveillants de la maison d’arrĂŞt de Niort en Nouvelle-Aquitaine ont faite ce jeudi 31 mai.

Lors d’une fouille de cellule occupĂ©e par un dĂ©tenu connu pour sa radicalisation qui avait rĂ©cemment menacĂ© de mort un surveillant, les fonctionnaires ont dĂ©couvert deux objets prohibĂ©s en dĂ©tention.

Le premier, un téléphone portable.Pour rappel, en 2016, 31 000 portables étaient saisis en détention.

C’est le second objet qui Ă©veil l’attention des surveillants. Une arme a Ă©tĂ© dĂ©couverte, plus prĂ©cisĂ©ment un couteau avec une lame de 23 centimètres.

Les syndicats rĂ©clament des mesures d’urgence afin d’assurer la sĂ©curitĂ© des agents.