Michel Neyret l’ex-patron de l’antigang de Lyon a Ă©tĂ© condamnĂ©, en appel, Ă  deux ans et demi de prison ferme, la mĂŞme peine que celle prononcĂ©e en première instance, mais alourdie de 18 mois avec sursis.

CondamnĂ© notamment pour corruption et association de malfaiteurs, l’homme a dĂ©jĂ  passĂ© huit mois en dĂ©tention provisoire et pourra donc solliciter un amĂ©nagement de peine pour ne pas retourner en prison.

Poursuivi pour huit dĂ©lits, dont corruption, trafic d’influence ou dĂ©tournements de scellĂ©s de stupĂ©fiants. Contrairement au tribunal correctionnel, la cour d’appel l’a Ă©galement condamnĂ© pour association de malfaiteurs.Il a Ă©galement Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  une interdiction dĂ©finitive d’exercer dans la police.

Plus d’infos sur le point