Un dĂ©tenu de la maison d’arrĂŞt de Pau Ă©tait jugĂ© ce lundi en comparution immĂ©diate pour avoir usurpĂ© l’identitĂ© d’un ami.

En mai, interpellĂ© au volant d’une voiture volĂ©e, une pièce d’identitĂ© avait Ă©tĂ© saisie. C’est sous le patronyme indiquĂ© sur le document, que le quadragĂ©naire n’avait pas contestĂ©, qu’il avait Ă©tĂ© jugĂ© puis Ă©crouĂ© pour recel.

C’est un coup de fil de sa compagne à la prison qui a permis de se rendre compte du stratagème.Cette dernière cherchait à avoir des nouvelles de son mari mais le nom qu’elle indiquait ne correspondait à aucun détenu.

L’homme ayant dĂ©jĂ  17 mentions Ă  son casier, a Ă©copĂ© de 8 mois de prison supplĂ©mentaire.

Plus d’infos sur larepubliquedespyrenees