Ă€ l’occasion d’un concours de pâtisserie organisĂ© dans la prison de Villepinte, des dĂ©tenus ont prĂ©sentĂ© un livre rempli d’une vingtaine de plats rĂ©alisĂ©s en mode système dont y retrouve la « pizza poĂŞlĂ©e » les « pilons de poulet panĂ©s aux corn flakes » ou alors le four artisanal composĂ© de deux plaques chauffante qui prennent en sandwich deux casseroles, une a l’endroit, l’autre Ă  l’envers.

Les plats sont tous réalisé avec des produits cantinables, c’est-à-dire achetés dans un catalogue proposé par la prison.

Farid, 44 ans, explique. Pour monter des blancs en neige ? «On remplace l’hélice d’un ventilateur par deux fourchettes».

Le surveillant pénitentiaire à l’origine du projet, entamé il y a deux ans, espère voir «ces recettes proposés dans les 180 prisons de France et, pourquoi pas, aux jeunes couples qui se mettent en ménage, aux gens aux RSA ou même aux migrants qui cuisinent dans leur tente».

La voix du nord