Ce jeudi en fin d’après-midi, un surveillant de la maison d’arrĂŞt de Rouen a subi la foudre d’un jeune dĂ©tenu du quartier mineur.

Sans raison apparente, l’agent a reçu plusieurs coups de poing en plein visage ainsi qu’un coup de pied au niveau du thorax.

Hier soir il se trouvait encore Ă  l’hĂ´pital.

Nous attendons des nouvelles sur son état de santé.

Source syndicale