Le ministre de la Protection de l’Etat de droit, Sander Dekker, a annoncĂ© la fermeture prochaine de quatre centres pĂ©nitentiaires dans le royaume.

Cette dĂ©sertification carcĂ©rale que connaissent les Pays-Bas s’explique pour diffĂ©rentes raisons. A commencer par la baisse de la criminalitĂ©.

Mais surtout les magistrats nĂ©erlandais Ă©tant peu convaincus de l’efficacitĂ© des sĂ©jours en milieu carcĂ©ral, font preuve d’une approche pragmatique et progressiste en matière rĂ©pressive, ils prononcent rĂ©gulièrement des peines de substitution, comme les travaux d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral.

Les Échos