Ce lundi, vers 15h30, une quarantaine de dĂ©tenus ont refusĂ© de rĂ©intĂ©grer leur cellule Ă  l’issue de leur promenade sur le centre pĂ©nitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier.

Durant plusieurs heures, l’Ă©tablissement a donc Ă©tĂ© paralysĂ©, une grande partie du personnel Ă©tait mise Ă  contribution pour sĂ©curiser la zone.

Un feu de cellule a Ă©galement Ă©tĂ© dĂ©clenchĂ© volontairement, nĂ©cessitant l’intervention de surveillants Ă©quipĂ©s d’appareils respiratoires isolants (ARI).

Les ERIS, (Ă©quipes rĂ©gionals d’intervention et de sĂ©curitĂ©) sont intervenus Ă  18h00 pour procĂ©der Ă  la rĂ©intĂ©gration des dĂ©tenus.

Vers 19h00 le calme Ă©tait revenu.

Les revendications des dĂ©tenus portaient sur le prix des cantines, la fourniture de repas Halals et la mise en place d’UVF (unitĂ© de vie familiale. Sorte d’appartement Ă  l’intĂ©rieur de la prison pouvant accueillir la famille du dĂ©tenu  pour un maximum de 3 jours).

Source syndicale