Le Royaume-Uni aurait toléré des mauvais traitements infligés à des prisonniers détenus par les autorités américaines pour des motifs terroristes, et livré secrètement des personnes suspectées pour terrorisme.

Selon un rapport parlementaire britannique publié jeudi. « Le Royaume-Uni a toléré des actions et en a pris d’autres, que nous considérons comme inexcusables », estiment les rédacteurs de ce rapport.

Le mois dernier, le Royaume-Uni avait reconnu sa culpabilité et présenté des excuses sans précédent à un ex-opposant libyen, AbdelHakim Belhaj, et à sa femme, reconnaissant sa participation à leur capture et leur livraison au régime du colonel Kadhafi qui les avait torturés.

Un responsable de l’association Freedom from Torture réclame « une enquête indépendante menée par un juge ».

Plus d’infos sur epochtimes