Ali Hattay a été condamné à neuf ans de prison ferme pour avoir rejoint la Syrie, Il y avait côtoyé des kamikazes du Bataclan.

L’homme purgĂ© sa peine Ă  la maison d’arrĂŞt de Strasbourg depuis 2013, mais ce jeudi matin, il est arrivĂ© au centre de dĂ©tention de Toul.

La venue de ce TIS (terroriste islamiste) n’est pas vu d’un bon Ĺ“il pour les syndicats.

Selon eux, le détenu sera noyé dans la masse, dans un milieu ouvert, soulignant notamment les risques de radicalisation envers les autres détenus.

En six mois, Hattay est le deuxième détenu au profil terroriste à rejoindre le centre de détention de Toul.

Ali Hattay sera libĂ©rable en 2022, sa peine avait Ă©tĂ© alourdie de quinze mois pour dĂ©tention de tĂ©lĂ©phones portables et treize mois pour recel et remise irrĂ©gulière d’objet par dĂ©tenu. Est RĂ©publicain