Le 14 avril nous vous apprenons l’agression d’un surveillant de la prison d’Écrouves.

Ce vendredi, le détenu se retrouvait devant le tribunal de Nancy afin de répondre de ses actes.

Le 13 avril, il voulait sortir de cellule pour aller se laver. Mais ce n’Ă©tait pas possible immĂ©diatement, faute de place dans les douches.

Le détenu se met alors à donner des coups de pied contre la porte et à hurler des injures.

Le surveillant a essayĂ© de le calmer mais il a pris deux coups de poing en pleine figure. Le Procureur s’insurge alors « Les surveillants ne sont pas des punching-balls ».

Il requiert 8 mois de prison ferme qui seront suivis par le tribunal. Est RĂ©publicain