Après la spectaculaire évasion du détenu Rédoine Faïd à la prison de Réau, les surveillants dénoncent le manque de moyens mis à leur disposition.

Au micro de RMC, un surveillant de la prison de RĂ©au signale qu’il n’avait qu’un sifflet pour faire face au commando armĂ© de kalachnikov.

Pas de quoi rivaliser ou d’empĂŞcher une Ă©vasion d’une telle ampleur.