Ce samedi après-midi, un surveillant de la prison de Baie-Mahault s’est fait agresser par un dĂ©tenu.

L’agent se trouvait en poste au niveau de la promenade de la maison d’arrĂŞt, vers 16h15 un dĂ©tenu lui assĂ©ner un violent coup de poing au visage, il est tombĂ© au sol. Conduit d’urgence Ă  l’hĂ´pital, il en ressortira avec 10 jours d’ITT.

Une agression qui semble totalement gratuite et sans motif.

Suite Ă  cette agression, une trentaine de dĂ©tenus refusaient de rĂ©intĂ©grer leur cellule après la promenade de l’après-midi. Les raisons de leur mouvement de colère, seraient entre autres, les conditions de dĂ©tention et des demandes de transfert en mĂ©tropole, non satisfaites.

L’intervention des forces de l’ordre sur rĂ©quisition du prĂ©fet sera nĂ©cessaire.

Une centaine de militaires, dont des gendarmes mobiles, des membres du GIGN, des négociateurs appuyés par des agents de la pénitentiaire sont intervenus.

Le calme est revenu vers 21 heures, l’intervention s’est dĂ©roulĂ©e sans heurts ni rĂ©sistance. L’auteur prĂ©sumĂ© de l’agression du surveillant a Ă©tĂ© interpellĂ©. France-Antilles source syndicale