Olivier Binagot, 50 ans, est incarcĂ©rĂ© au centre de dĂ©tention de Val-de-Reuil, il devait ĂŞtre libĂ©rĂ© le 15 juillet mais lors d’une comparution immĂ©diate le 15 mars, le dĂ©tenu en a dĂ©cidĂ© autrement.

En effet ce jour lĂ , l’homme s’en est pris aux trois fonctionnaires l’encadrant : coups de poing, de pieds, menaces de mort et insultes, il ira mĂŞme jusqu’a promettre au substitut du procureur de le sodomiser, l’audience sera reportĂ©e. ConvoquĂ© Ă  nouveau le 3 avril, il va Ă  nouveau s’en prendre Ă  quatre policiers et briser une vitre du tribunal.

Cette fois-ci, le dĂ©tenu qui prĂ©sente un casier judiciaire pourvu de 25 mentions n’a pas voulu se prĂ©senter au tribunal correctionnel d’Evreux.

L’individu est condamnĂ© Ă  18 mois ferme et devra payer 500 € de dommages et intĂ©rĂŞts pour chacune des  victimes du 15 mars et 700 € pour celles du 3 avril.

Paris Normandie