« On fait ce qu’on veut en prison, parce que les surveillants ne peuvent pas lutter », ce sont les paroles de l’ancien maire de Fleury-Merogis, David Derouet, invitĂ© de BFMTV.

Les brouilleurs d’ondes ne sont pas activĂ©s, tout rentre. A-t-il ajoutĂ©.