Il avait dĂ©jĂ  purgĂ© une peine dans une affaire Ă  caractère terroriste. Aujourd’hui il passe devant le tribunal de NĂ®mes pour apologie du terrorisme en rĂ©cidive.

Il avait été condamné à cinq ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. À sa sortie de prison le 31 décembre dernier, il avait publié sur les réseaux sociaux le drapeau de Daesh et aurait échangé des propos sur les « mécréants » avec 300 « amis ».

Il sera condamné par le tribunal de Nîmes en première instance à six mois de prison mais le parquet avait fait appel. Il sera donc condamné à quatre ans de prison ferme. Le Figaro