🔴 Voici ce qu’il ne fallait pas louper cette semaine sur ACTU Pénitentiaire

La semaine avait pourtant bien commencĂ© avec l’interpellation de l’homme qui avait agressĂ© un surveillant devant la prison de Nice.

VOIR L’ARTICLE

Le mĂŞme jour, ce sont les Éris qui vont devoir s’employer Ă  la prison de Maubeuge.

VOIR L’ARTICLE

Un incendie au centre pĂ©nitentiaire de Nancy-MaxĂ©ville va nĂ©cessiter l’intervention de plusieurs engins de pompiers.

VOIR L’ARTICLE

La prison de La Santé va rouvrir ses portes cet automne. Retour sur les travaux qui ont duré 4 années.

VOIR L’ARTICLE

À Argentan, un détenu connu pour radicalisation et endoctrinement va être maîtrisé par 6 surveillants de l’établissement.

VOIR L’ARTICLE

Ă€ Baie-Mahault un surveillant va se faire agresser et un refus de rĂ©intĂ©grer va avoir lieu nĂ©cessitant l’intervention des forces de l’ordre dont le GIGN.

VOIR L’ARTICLE

Ă€ Lyon c’est une directrice qui va se faire agresser par un ancien dĂ©tenu devant la prison.

VOIR L’ARTICLE

De trop nombreuses agressions de surveillants et surveillantes vont se produire encore cette semaine. À Beauvais, Valenciennes, Liancourt, Saint-Quentin-Fallavier, et Nantes.

Plusieurs tentatives d’Ă©vasions se sont Ă©galement dĂ©roulĂ©es Ă  MontmĂ©dy, Ă  Saintes et Liancourt.

Des refus de réintégrer à Meaux, et hier pour finir la semaine, la prison de Bourg-en-Bresse, où le personnel soutenu par les Éris a dû faire face également à un refus de réintégrer.