Ce dimanche Ă  la maison d’arrĂȘt de Bar-le-Duc un dĂ©tenu purgeant une peine de quartier disciplinaire a volontairement mis le feu Ă  sa cellule.

Dix minutes plus tard, un autre dĂ©tenu, voisin de cellule du premier, va Ă  son tour incendier sa cellule. Les surveillants vont devoir intervenir rapidement, quatre d’entre eux seront lĂ©gĂšrement intoxiquĂ©s par les fumĂ©es. La direction de l’Ă©tablissement va dĂ©clencher les forces de l’ordre afin de sĂ©curiser les alentours de la prison et les pompiers afin de vĂ©rifier l’extinction du feu et la mesure d’intoxications des personnels et des dĂ©tenus.

Un des deux dĂ©tenus a dĂ» ĂȘtre extrait vers l’hĂŽpital afin d’y subir des examens.

Les deux cellules sont inutilisables et vont nĂ©cessiter de nombreux travaux. Les syndicats demandent des sanctions pĂ©nales et disciplinaires Ă  l’encontre des deux protagonistes.