Quatre personnes comparaissaient devant le tribunal de BĂ©thune, accusĂ©s d’avoir Ă©viscĂ©rĂ© et tuĂ© un chien au couteau.

DĂ©but mai, un chien de race cane corso avait Ă©tĂ© retrouvĂ© mort, Ă©viscĂ©rĂ© et avec de nombreuses plaies, près d’un terril.

Devant le tribunal, chacun des prĂ©venus remettra en cause la parole de l’autre.

Le procureur a demandé la peine maximum face à cette cruauté envers un animal.

Un des prévenus a été condamné à 1 an de prison ferme, le deuxième à 9 mois fermes. Le propriétaire du chien sera relaxé, sa compagne ecopera de 4 mois de sursis.

L’autopsie du chien avait rĂ©vĂ©lĂ© un oeil crevĂ© et un poids 37 kg alors qu’un chien de race comme celui-ci devrait faire 65 kg.

Le couple s’Ă©tait rendu compte qu’il Ă©tait incapable d’assumer un tel animal et dĂ©sirait s’en sĂ©parer. La voix du Nord