Un dĂ©tenu a Ă©tĂ© jugĂ© pour avoir, depuis la cellule de la maison d’arrĂŞt d’Angoulème, harcelĂ© son ex-compagne d’appels et de SMS.

Le nombre de SMS et d’appels sont impressionnants, les investigations des enquĂŞteurs ont permis de dĂ©terminer qu’une antenne-relai situĂ©e près de la prison avait Ă©tĂ© activĂ©e Ă  plusieurs reprises par le tĂ©lĂ©phone du dĂ©tenu. Ce sont pas moins de 7726 appels et SMS qui vont ĂŞtre recensĂ©s.

« Ce que je te ferai quand je sortirai sera pire que ce que je t’ai fait jusqu’à maintenant ».

Sur le site Actu17, on peut lire que sur un procĂ©s-verbal d’audition, la victime affirme avoir reçu 80 appels en une seule nuit.

Le tribunal le condamne à douze mois de prison, dont six mois de sursis avec mise Ă  l’épreuve, ainsi qu’une interdiction d’entrer en contact avec son ex-compagne et de rester dans le dĂ©partement de la Charente.

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.