La scène s’Ă©tait dĂ©roulĂ©e dans une cour de promenade du centre pĂ©nitentiaire de Meaux-Chauconin. Un dĂ©tenu s’Ă©tait fait lyncher par cinq autres, les camĂ©ras de vidĂ©o-surveillance avaient tout filmĂ©. 

Quatre des cinqs agresseurs Ă©taient jugĂ©s devant le tribunal correctionnel de Meaux ce mercredi. Ă‚gĂ©s de 22 Ă  30 ans, les prĂ©venus affirment que la victime tenait un couteau artisanal dans sa main et qu’ils n’avaient fait que se dĂ©fendre.

Dans les colonnes du Parisien, on peut lire les propos de la substitute du procureur qui relate les images de l’agression : « Ces rapports de domination en prison sont intolĂ©rables. La victime est tenue par un de ses agresseurs pour qu’elle ne puisse pas s’échapper et Ă  aucun moment, on ne la voit tenir une arme. Chacun y va de son coup de pied comme dans un ballon. C’est un lynchage. Ils Ă©taient comme des vautours sur une charogne ».

 Le parquet avait requis jusqu’à trois ans de prison ferme, le tribunal les condamne à six mois de prison supplémentaire.