Les Ă©quipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ© ont dĂ» s’employer hier soir afin de rĂ©intĂ©grer une soixantaine de dĂ©tenus qui refusaient de quitter la cour de promenade.

La raison de ce blocage est le suicide par pendaison d’un dĂ©tenu de la maison d’arrĂŞt au quartier disciplinaire ce samedi.

Depuis le 1er janvier, 60 détenus se sont donnés la mort dans les prisons françaises.Ouest-France