Antonio Ferrara, surnommĂ© le « roi de la belle », dĂ©tenu depuis le mois de juillet 2003, notamment pour sa fracassante Ă©vasion de la maison d’arrĂŞt de Fresnes a voulu rĂ©agir Ă  l’Ă©vasion de RĂ©douane FaĂŻd. 

Selon l’un de ses avocats, Antonio Ferrara, âgĂ© de 44 ans, Ă©galement surnommĂ© « Nino », n’aspire dĂ©sormais plus qu’Ă  une chose : sortir de prison mais par la grande porte. Dans les colonnes du Point par l’intermĂ©diaire de MaĂ®tre Amar Bouaou, l’ancien braqueur raconte « Je venais de quitter la cabine de parloir avec ma belle-sĹ“ur et mon neveu afin de regagner ma cellule qui se trouve Ă  une centaine de mètres accompagnĂ© d’un gradĂ©. Dans le mĂŞme moment, j’ai entendu le bruit assourdissant des pales de l’hĂ©licoptère et le message radio du surveillant qui indiquait : une Ă©vasion en cours ! J’ai tout de suite saisi ce qu’il se passait, j’ai regardĂ© le brigadier et j’ai couru en direction du bâtiment Quartier Maison Centrale pour regagner très vite ma cellule ». Une rĂ©action confirmĂ©e par plusieurs sources aux journalistes du Point.

Toujours selon son avocat « l’Ă©vasion de Redoine FaĂŻd est un cadeau inespĂ©rĂ© fait Ă  Antonio Ferrara. Il lui a, en effet, offert la possibilitĂ© de dĂ©montrer dĂ©finitivement aux yeux de l’administration pĂ©nitentiaire, de l’autoritĂ© judiciaire et policière qu’il ne veut plus s’Ă©vader ».