Mardi, le tribunal administratif de Basse-Terre, a dĂ©cidĂ© de condamner l’Ă©tat Ă  payer la somme de 10 000 euros de dommages et intĂ©rĂȘts Ă  un dĂ©tenu de la prison de Baie-Mahault. 

Selon maĂźtre Etienne NoĂ«l, l’avocat du dĂ©tenu, la somme est un « record ». Le dĂ©tenu de 41 ans, condamnĂ© Ă  une longue peine, a passĂ© 4 ans, de 2012 Ă  2016, dans une cellule de 8,97 mĂštres carrĂ©s Ă  Baie-Mahault, qu’il partageait avec deux autres personnes.

Pour le dĂ©lĂ©guĂ© syndical CGT de l’Ă©tablissement, « Les conditions de dĂ©tention des dĂ©tenus et les conditions de travail des surveillants sont souvent liĂ©es », il estime que ce genre de procĂ©dure est « une façon de faire avancer les choses ». il indique que la prison accueille 780 dĂ©tenus pour un Ă©tablissement de 500 places avant de dĂ©noncer « L’Etat doit maintenant expliquer au contribuable pourquoi il doit payer 10.000 euros Ă  une personne qui est en prison ». RCI