Lors de la distribution du repas, ce dimanche midi au centre pĂ©nitentiaire de Rennes-Vezin, un surveillant va demander, aux deux dĂ©tenus d’une cellule, de se lever s’ils veulent bĂ©nĂ©ficier du repas. 

Ces derniers vont alors se lever, mais pas pour prendre le repas. Ils vont copieusement insulter le fonctionnaire et vont l’agresser Ă  coups de poings. Un collègue du surveillant va venir lui prĂŞter main forte et va lui aussi recevoir des coups. Dans l’histoire le premier surveillant agressĂ© s’en sort avec sept jours d’incapacitĂ© totale de travail.

Les syndicats dénoncent la peine dérisoire pris par les deux agresseurs en commission de discipline, à savoir 10 jours de quartier disciplinaire.