Un premier surveillant de la maison d’arrĂȘt d’Amiens s’est fait agresser en sortant de son Ă©tablissement hier soir. 

Selon les syndicats, le fonctionnaire gradĂ© aurait effectuĂ© un certains nombres de fouilles de cellules qui ont permis de retrouver un bon nombre d’objets prohibĂ©s en dĂ©tention. À la fin de son service, alors qu’il se trouve devant la maison d’arrĂȘt, deux hommes sur un scooter vont s’arrĂȘter Ă  sa hauteur et l’asperger de bombe lacrymogĂšne au visage.

Il semble que ces derniĂšres semaines, de nombreuses menaces de rĂ©pression envers les surveillants sont profĂ©rĂ©es par les dĂ©tenus de la maison d’arrĂȘt. Pour rappel la semaine derniĂšre plusieurs vĂ©hicules de surveillants du centre pĂ©nitentiaire de Lille-Loos-Sequedin ont Ă©tĂ© incendiĂ©s aprĂ©s des menaces contre les fonctionnaires.