De nombreuses prisons américaines permettent aux détenus d’avoir accès à des tablettes, afin de communiquer avec leurs proches, de recevoir de l’argent, de jouer à des jeux vidéo et de télécharger des morceaux de musique. 

364 détenus répartis dans plusieurs prisons de l’Idaho ont profité d’une faille logicielle pour dérober 225.000 dollars (193.000 euros). Les détenus sont parvenus à se créditer plusieurs centaines de dollars, voire davantage. Cinquante d’entre eux ont fait grimper leur solde de plus de 1000 dollars. Le montant le plus élevé a avoir été dérobé pour un seul détenu est de 10.000 dollars.

A ce jour, JPay, l’entreprise qui gère les tablettes dans les prisons amĂ©ricaines, affirme avoir rĂ©cupĂ©rĂ© 65.000 dollars sur la somme dĂ©robĂ©e. Les comptes des dĂ©tenus concernĂ©s ont pour le moment Ă©tĂ© suspendus. BFM