Jugée «insuffisamment réactive», l’administration centrale pénitentiaire va être réorganisée, a annoncé la garde des Sceaux.

Afin de «recrĂ©er un vĂ©ritable Etat-major de la sĂ©curité», une quinzaine d’agents seront dĂ©sormais «affectĂ©s aux dĂ©tenus particulièrement surveillĂ©s (DPS) pour les risques d’évasion», a-t-elle annoncĂ©. La garde des Sceaux a annoncĂ© que l’Ă©vasion du braqueur Redoine FaĂŻd le 1er juillet de la prison de RĂ©au (Seine-et-Marne) rĂ©sulte de la «conjonction de failles de sĂ©curité» qui ont Ă©tĂ© exploitĂ©es par un «commando paramilitaire».

La ministre a en revanche pris la dĂ©fense du personnel pĂ©nitentiaire dont «la sidĂ©ration (…) a annihilĂ© la capacitĂ© de rĂ©action (…) mais qui a permis sans doute d’éviter un bilan humain sĂ»rement très lourd face Ă  des malfaiteurs très armĂ©s». LibĂ©ration