AprĂ©s les trois incendies criminels visant les voitures personnelles des surveillants de la prison de Fresnes, les surveillants en ont raz-le-bol et attendent de vraies solutions de la part de la direction de l’Ă©tablissement et de la direction interrĂ©gionale de Paris (DISP).

Ce jeudi, la DISP a annoncé des mesures pour enrayer le phénomène grâce à un « plan global de sécurisation »du site, lancé fin 2017, mais qui s’intensifie cette année.

-Une clôture de trois mètres de haut avec des accès protégés devrait ainsi ceinturer prochainement l’ensemble du domaine.

-Des filets anti-projection de 15 m de haut pour éviter les projections et quatre caméras sont par ailleurs déjà déployés aux abords de la prison. Leurs images sont directement renvoyées sur le poste de sécurité de l’établissement.

La DISP explique que les patrouilles de policiers nationaux se multiplient autour de la prison aidées par « une équipe locale d’appui et de contrôle, formée de membres du personnel pénitentiaire ».

Mais le chantier le plus vaste concerne l’accès principal à la prison : « L’accès piéton où passent les familles des détenus n’est pas assez filtré et on va réduire les flux », explique la DISP qui avoue une certaine impuissance à contrôler toute l’étendue des parkings. Le Parisien