Suite Ă  la terrible agression qu’a subi un surveillant de la maison d’arrĂŞt de NĂ®mes, ses collègues ont refusĂ© de prendre les clĂ©s ce matin Ă  l’Ă©tablissement. 

Les surveillants rĂ©clament les transferts de cinq dĂ©tenus au profil « Psy » qui seraient succeptible de passer Ă  l’acte et de commettre une nouvelle agression et Ă©galement la rĂ©organisation du quartier arrivants.

Pour rappel le surveillant s’en sort avec 11 points de suture… Source syndicale