🇫🇷 Fresnes: Surpopulation et canicule forment un cocktail explosif à la prison

Avec un taux d’occupation de 180%, la maison d’arrêt de Fresnes vit un été trés compliqué. 

Un surveillant affirme dans les colonnes de France Info« les conditions sont plus compliquées que d’habitude ». Les détenus peuvent être jusqu’à quatre par cellule. La prison étant surplombée d’une verrière, le surveillant explique « plus on monte dans les étages, plus il fait chaud. Au 3ème ou 4ème, c’est vraiment insupportable: 38 degrés l’autre jour selon la montre d’un collègue ». Le surveillant admet « Quand on a le temps, on essaie de rajouter des (tours) de douches, mais sur les étages où on est tout seul avec 140 détenus, c’est clairement pas possible ».

À Lire :  🇫🇷 Saint-Étienne : Opération antiterroriste, cinq hommes placé en garde à vue dont deux détenus

Les détenus utilisent le système D. Ils trempent les draps dans le lavabo, les essorent au-dessus de leur tête, ça fait un peu comme une douche. Ils font couler de l’eau hors du lavabo pour mouiller le sol et tenter de créer de la fraîcheur. Certains retournent une table, entourent les pieds de film plastique et versent de l’eau avec une casserole pour faire comme une piscine.