L’homme est accusĂ© d’appartenance Ă  une cellule « terroriste ».

Il purge une peine de quatre ans de prison au Maroc pour avoir apporté un soutien financier à des personnes ayant voulu perpétrer des actes terroristes.

en l’occurrence la somme de 70€ qu’il aurait donnĂ©e Ă  une connaissance. Ce qu’il a toujours niĂ©.

La mère de Thomas Gallay a été reçue samedi matin par le couple présidentiel au fort de Brégançon.

Alors qu’elle discutait avec des journalistes devant les grilles de la rĂ©sidence officielle, un responsable de la communication d’Emmanuel Macron l’a repĂ©rĂ©e.

Le chef de l’État et son Ă©pouse ont acceptĂ© de la recevoir en compagnie de son autre fils.

Ă€ la sortie de l’entretien, la femme a declarĂ© que le prĂ©sident allait s’occuper personnellement de son fils incarcĂ©rĂ© au Maroc.

Tomas Gallay, condamnĂ© Ă  six ans puis Ă  quatre ans de prison n’a toujours pas Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© en France pour y terminer sa peine, alors que la demande a Ă©tĂ© faite en fĂ©vrier 2017 et qu’elle aurait dĂ» aboutir au bout de six mois.