Après 4 ans de travaux la prison de Paris-la-Santé a ouvert ses portes aux premiers détenus.

Le quartier de semi-liberté a donc accueilli ses premiers détenus.

Le bâtiment de semi-libertĂ© se trouve Ă  l’entrĂ©e de la prison, les bâtiments sont largement visibles depuis l’extĂ©rieur.

C’est le « souk » selon un riverain qui vient de rentrer de vacances et qui dĂ©couvre que le bâtiment en face de son balcon est occupĂ© par 91 dĂ©tenus.

Draps aux fenĂŞtres, dĂ©tenus torses nus le soir criant aux fenĂŞtres…

Une association « Riverains de la Santé » demande un rendez-vous urgent avec la directrice de l’Ă©tablissement. Elle dĂ©nonce des parloirs sauvages, des jets de projectiles, des riverains menacĂ©s verbalement, les nuisances sonores jusqu’Ă  2h du matin et que les objets aux barreaux soient interdits.

Plus d’infos sur Le Parisien.