🇫🇷 Fleury-Mérogis : Vague de suicides chez les détenus la contrôleure des prisons dénonce…

Depuis le début de l’année, 10 hommes et 1 femme ont mis fin à leurs jours à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, soit plus que les deux années précédentes.

Adeline Hazan, contrôleure générale des lieux de privations de liberté dénonce les suicides en mettant en cause la surpopulation carcérale, le manque de psychologues ou encore des surveillants inexpérimentés.

La contrôleure générale constate également l’état d’insalubrité de certaines prisons qui contribue au « choc carcéral » ressenti par les détenus en début de peine.

Le traitement réservé aux détenus suicidaires pose également problème. La procédure est la suivante, dès qu’un détenu est repéré comme suicidaire, il est mis à l’isolement pour le protéger et pour vérifier qu’il ne se suicide pas, il est réveillé au moins quatre fois par nuit, déclare Mme Hazan.

Elle conclut en demandant au gouvernement d’avoir le courage de prendre des décisions pour rendre les prisons humaines, où les droits des détenus sont respectés. Europe1