Hier nous vous signalions plusieurs incidents en cours dans plusieurs prisons françaises. Nous en savons plus concernant les incidents d’Orvault.

Selon les syndicats, plusieurs agressions et actes de rĂ©bellion se sont produits au sein de l’Ă©tablissement pour mineurs.

Tout commence dès 10h, lorsqu’un dĂ©tenu qui se rend au sport agresse violemment un surveillant.

Le jeune dĂ©tenu s’est ruĂ© sur l’agent, l’a plaquĂ© au sol et s’est dĂ©chaĂ®nĂ© sur lui.

Les renforts permettront de mettre fin Ă  l’incident, le dĂ©tenu sera placĂ© au quartier disciplinaire avant d’ĂŞtre pris en charge par les ERIS (Équipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ©) pour ĂŞtre transfĂ©rĂ©.

L’agent conduit Ă  l’hĂ´pital, sortira avec de fortes douleurs aux cervicales et de multiples hĂ©matomes.

Les mouvements de détenus ont donc pris du retard à cause de cette agression.

Quelques minutes plus tard, un second dĂ©tenu, mĂ©content d’avoir perdu du temps dans son activitĂ©, assène un violent coup de pied dans la jambe d’un surveillant gradĂ©. Le dĂ©tenu sera placĂ© au quartier disciplinaire.

Vers 15h, quatre mineurs vont refuser de rĂ©intĂ©grer leur cellule Ă  la suite de leur activitĂ© sport. L’ensemble des agents prĂ©sents permettront de mettre fin Ă  l’incident rapidement.

Vers 15h15, un détenu forcera le passage afin de sortir de sa cellule. La surveillante se fera violemment bousculer.