Il avait 27 ans. Il s’est suicidĂ© dans sa cellule du quartier disciplinaire de la prison de Longuenesse, juste après le passage du surveillant.

A 18h30, lors de la ronde de l’agent, l’homme Ă©tait vivant, Ă  19h10 les surveillants constatent que l’homme Ă©tait pendu.

ImmĂ©diatement les surveillants procèdent aux gestes de premier secours, un massage cardiaque et l’utilisation d’un dĂ©fibrillateur seront effectuĂ©s.

Les pompiers ont également tenté de le réanimer, en vain.

Le dĂ©tenu Ă©tait libĂ©rable en novembre. Il n’y avait pas signe avant-coureur a prĂ©cisĂ© le procureur Patrick Leleu qui s’est rendu sur place.

Une enquĂŞte a Ă©tĂ© ouverte, une autopsie sera effectuĂ©e afin d’Ă©tablir les circonstances de la mort du jeune homme.

C’est le premier suicide de l’annĂ©e au sein de la prison de Longuenesse. La voix du Nord