Actuellement incarcĂ©rĂ© a la maison d’arrĂȘt de Fleury Merogis (Essonne)suite Ă  l’altĂ©ration avec le rappeur Kaaris a l’aĂ©roport d’Orly, Booba de son vrai nom Yaffa Elie a poster un Tweet provocateur visant directement la justice française.

Dans celui-ci, Booba dĂ©nonce le fonctionnement de la justice qui selon lui est bien trop sĂ©vĂšre quant Ă  sa possible peine dont il doit ĂȘtre jugĂ© avec son comparse Kaaris le 6 septembre prochain Ă  CrĂ©teil pour violences aggravĂ©es et vols en rĂ©union avec destruction dans un lieu d’accĂšs aux transports collectifs.

Des faits qui, rappelons le, son passible d’une peine allant jusqu’Ă  10 ans de prison.

Personne ne sait si ce fameux Tweet a Ă©tĂ© Ă©crit directement par le rappeur lui-mĂȘme depuis sa cellule ou si un proche l’a envoyĂ© pour lui.

Ceci dit, ce message postĂ© souligne et soulĂšve de nouveau la prĂ©sence de tĂ©lĂ©phones portable en prison. Mi-aoĂ»t une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte suite Ă  la diffusion de vidĂ©os et d’images concernant son acolyte Kaaris, lui-mĂȘme incarcĂ©rĂ© Ă  la maison d’arrĂȘt de Fresnes (Val de Marne).

Selon la Direction de l’administration pĂ©nitentiaire c’est plus de 40.000 tĂ©lĂ©phones et divers accessoires qui ont Ă©tĂ© saisie pendant l’annĂ©e 2017 dans les 180 Ă©tablissements pĂ©nitentiaires de France. Cnews