đŸ‡«đŸ‡· ChĂąteauroux : Le dĂ©tenu voulait Ă©gorger des surveillants

L’homme est poursuivi pour avoir profĂ©rĂ© des menaces de mort Ă  l’encontre des surveillants mais aussi pour avoir crachĂ© au visage de plusieurs d’entre eux.

À plusieurs reprises le dĂ©tenu a traitĂ© des agents de « fils de pute, bande de mĂ©crĂ©ants », plus grave, il les avait menacĂ©s de les Ă©gorger, passant son pouce sous sa gorge. Il a derniĂšrement mis le feu Ă  sa cellule.

Pour le ministĂšre public, ces actes sont inadmissibles.

L’homme de 32 ans et 18 mentions sur son casier judiciaire, a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  trois ans de prison et devra verser, au titre de dommages et intĂ©rĂȘts, des sommes allant de 800 € Ă  1.500 € aux surveillants agressĂ©s. La nouvelle rĂ©publique.