Trois détenus ont tenté de se suicider au quartier disciplinaire de Fleury-Mérogis.

Tout a commencĂ© Ă  7h00 lors de l’appel nominatif des dĂ©tenus, c’est le premier passage du surveillant après la nuit.

Les agents découvrent un premier détenu, tentant de se pendre aux barreaux de la fenêtre. Ils interviennent immédiatement et lui sauve la vie.

Quelques heures plus tard, vers 15h00 un second détenu met le feu à sa cellule du quartier disciplinaire.

ImmĂ©diatement les agents interviennent Ă©quipĂ©s d’appareils respiratoires isolant afin de sauver le dĂ©tenu de cette fumĂ©e toxique.

Quelques minutes plus tard, un troisième dĂ©tenu tente de s’accrocher Ă  l’aide de draps aux barreaux de sa fenĂŞtre.

Les agents interviendront une nouvelle fois.

Les syndicats dĂ©noncent les pratiques des dĂ©tenus qui n’hĂ©sitent plus Ă  risquer leur vie pour sortir du quartier disciplinaire. En faisant une tentative de suicide, les dĂ©tenus sont immĂ©diatement dĂ©clarĂ©s inaptes au quartier disciplinaire par le mĂ©decin. Ils retournent alors en dĂ©tention classique.

Depuis le dĂ©but de l’annĂ©e Ă  Fleury-MĂ©rogis, 80 tentatives de suicide ont Ă©tĂ© avortĂ©es par les surveillants.