L’affaire remonte au 26 juin, elle est rĂ©vĂ©lĂ©e par Mediapart.

Ce jour-lĂ , la mère d’un dĂ©tenu a dĂ» retirer son voile afin de rentrer au parloir.

La demande aurait été faite par un surveillant, sous couvert de la direction.

La femme s’est exĂ©cutĂ©e pour ne pas avoir de problème, mais elle se dit humiliĂ©e.

Le surveillant s’est appuyĂ© sur une note interne ou la direction exige clairement le retrait du voile. Justifiant que la personne demandant accès au parloir doit s’identifier telle que prĂ©sentĂ©e sur la photo d’identitĂ©.

La direction nationale de l’administration pĂ©nitentiaire a fait savoir que le dossier est pris très au sĂ©rieux. L’Ă©tude de la note interne est en attente de conformitĂ©. Est-RĂ©publicain